Twitter a partagé par erreur les données confidentielles de certains utilisateurs